Sci-tech
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
153751
S'abonner

Des mutations du nouveau type de coronavirus de Wuhan, qui semblaient inhabituelles à certains spécialistes, ont été découvertes par des chercheurs chinois chez un autre virus récemment identifié, issu de chauves-souris ce qui, selon leur étude, prouve que le SARS-CoV-2 n’a pas été élaboré en laboratoire, fait savoir la revue Current Biology.

Une équipe de scientifiques chinois a découvert que les mutations inhabituelles qui caractérisent le coronavirus SARS-CoV-2 se retrouvent dans un autre virus récemment identifié, issu de chauves-souris. Cette découverte réfute la théorie selon lequel le nouveau type de coronavirus aurait été créé en laboratoire. Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue Current Biology.

Le coronavirus RmYN02 a été détecté parmi 227 échantillons collectés dans la province chinoise de Wuhan entre mai et octobre 2019. Il s'avère que certaines parties du génome ARN RmYN02 sont presque identiques à ce qui est observable chez SARS-CoV-2. Par exemple, les ARN des deux virus sont similaires à 97,2% pour les protéines codant le gène 1ab.

Toutefois, dans la partie du génome codant le domaine protéique associé au récepteur de l’Homme ACE2, aucune ressemblance n'a été détectée. Cela signifie que RmYN02 est incapable d'infecter les cellules humaines, contrairement à SARS-CoV-2.

Ressemblances entre les deux virus...

La principale ressemblance entre les deux virus est qu'ils ont tous les deux des insertions aminoacides au niveau de la protéine responsable de l'infiltration du pathogène dans la cellule. Ces mutations étaient considérées comme une particularité unique de SARS-CoV-2 et étaient présentes dans tous les génomes du coronavirus de Wuhan jusqu'à présent. Et parce que ces mutations étaient inhabituelles, certains experts avaient suggéré qu'elles pourraient indiquer l’élaboration du virus en laboratoire, indique la revue.

…et différences

Toutefois, les insertions de séquences chez RmYN02 diffèrent de celles de SARS-CoV-2, ce qui indique leur origine indépendante. Suite au fait que le RmYN02 ne se trouve que dans la faune sauvage, cela réfute l'hypothèse selon laquelle les insertions du coronavirus de Wuhan puissent être le résultat d'une manipulation génétique.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
santé, Covid-19, virus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook