Sci-tech
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
4315129
S'abonner

Un anticorps luttant contre le nouveau coronavirus qui empêche «le virus d’envahir la cellule» et «qui fonctionne à 100%» aurait été découvert par une société américaine.

Les chercheurs d’une société biopharmaceutique basée en Californie, Sorrento Therapeutics, ont annoncé avoir découvert, en collaboration avec le Mount Sinai Health System à New York, un cocktail de trois anticorps capable d’expulser le coronavirus, a relaté Fox News.

«Nous voulons souligner qu'il existe un remède. Il existe une solution qui fonctionne à 100%», a déclaré Henry Ji, fondateur et PDG de Sorrento Therapeutics.

Il a souligné que, dans ce cas, il n’y aurait plus besoin de distanciation physique et il sera possible d’«ouvrir une société sans crainte».

L’anticorps «s’enroule autour du virus»

Les scientifiques ont étudié des milliards d’anticorps dont plusieurs centaines se sont révélés potentiellement capables d’agir contre le coronavirus et une douzaine pouvaient bloquer la capacité du virus à se fixer à l'enzyme humaine ACE2, qui est le récepteur que l’intrus utilise d’habitude pour pénétrer dans les cellules humaines.

L'anticorps STI-1499 «s'enroule autour du virus et l’expulse hors du corps», a poursuivi Henry Ji.

Lorsque l'anticorps empêche la pénétration dans une cellule humaine, le virus ne peut pas survivre, a encore expliqué le PDG.

«S'il ne peut pas pénétrer dans la cellule, il ne peut pas se répliquer. Cela signifie donc que si nous empêchons le virus d’envahir la cellule, le virus finit par disparaître et le corps élimine ce virus», a-t-il précisé toujours cité par Fox News.

Selon les chercheurs, le STI-1499, qui devrait devenir le premier anticorps du cocktail, peut fournir une «inhibition à 100%» du Covid-19. Ils ont également affirmé qu'un traitement pourrait être disponible des mois avant qu'un vaccin ne soit commercialisé.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Le ministère de la Santé confirme plus de 45.000 contaminations en 24h
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
chercheurs, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook