Sci-tech
URL courte
0 61
S'abonner

Des ingénieurs italiens ont fabriqué un robot en forme de crabe afin d’étudier les fonds marins. À la différence des autres appareils, celui-ci ne nage pas mais marche, ce qui lui permet d'explorer des reliefs complexes, d'interagir activement avec l'environnement et de rester immobile pendant une longue période.

Une équipe de chercheurs italiens de l'Institut BioRobotics, de la Scuola Superiore Sant'Anna et de la Stazione Zoologica Anton Dohrn a développé un robot capable de se promener au fond des mers. Dans son article publié dans la revue Science Robotics, le groupe de chercheurs décrit son invention, ses capacités et comment il pourrait être utilisé dans les recherches.

​Il s’agit en effet du premier robot élaboré pour l’étude des fonds marins qui ne nage pas mais qui marche. Jusqu’à présent, les scientifiques utilisaient principalement des drones de plongée. Des engins difficiles à arrêter à un endroit précis contrairement à ce robot baptisé Silver2. Sa capacité à s’arrêter et à rester immobile pendant longtemps est essentielle pour prendre des échantillons du sol ou pour les observations à long terme.

Pilotable depuis un ordinateur

Mesurant 35 sur 60 centimètres, ce robot est muni de deux caméras. Son système de navigation est lié à un câble sur une bouée équipée d’une antenne.

L’appareil peut être manié depuis un simple ordinateur. Les chercheurs estiment que ce crabe mécanisé peut contribuer à étudier les formations rocheuses, la vie sous-marine et même à l’examen du climat.

Lire aussi:

Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
chercheurs, recherche, océan, vie marine, robot
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook