Sci-tech
URL courte
6257
S'abonner

Une équipe de chercheurs a présenté un œil cyborg qui contient une lentille et une rétine artificielles et parvient pour le moment à reconnaître les lettres E, I et Y.

Une équipe de scientifiques de l’université des sciences et technologies de Hong Kong développent un œil artificiel capable de s’alimenter de manière autonome, selon une étude publiée dans la revue Nature.

L’œil mis au point par les chercheurs contient une lentille et une rétine artificielles. Tandis que la première fait converger la lumière, la seconde, faite de cellules photosensibles, génère des impulsions électriques pour envoyer des informations visuelles au cerveau.

Défis à relever

Mesurant deux centimètres de diamètre, l’œil parvient pour le moment à reconnaître les lettres E, I et Y. Cette avancée, bien que limitée, pourrait un jour rendre une vision partielle aux personnes non-voyantes.

Pour le moment, cet œil bionique doit être alimenté par une source d’énergie externe, mais les scientifiques travaillent pour le rendre autosuffisant en énergie grâce à l’énergie solaire. Dans le même temps, ils cherchent à assurer une bonne résolution d’image ainsi qu’un champ de vision suffisamment large.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
chercheurs, Hong Kong, œil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook