Sci-tech
URL courte
3314
S'abonner

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde et sont responsables, selon l'Organisation mondiale de la santé, de 17,7 millions de morts chaque année, soit 31% des décès. Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque ont été précisés par un médecin allemand.

En France, les pathologies cardiovasculaires sont la deuxième cause de mortalité, juste après les cancers, et sont à l'origine de quelque 400 décès par jour et 150.000 morts par an, selon l’Institut Pasteur de Lille.

Dans ce contexte, il est particulièrement important de reconnaître les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque. Les symptômes de celle-ci ont été précisés à Focus Online par le professeur de cardiologie de Berlin Ulf Landmesser.

Selon lui, il faut surtout faire attention à trois signes. Le premier est une importante pression sur la poitrine, comme si «un éléphant était assis sur vous», a-t-il indiqué. Le second est une douleur dans la poitrine irradiant vers le bras gauche et le cou. Les deux premiers peuvent être également associés à de fortes douleurs abdominales.

En outre, si ces symptômes sont accompagnés d’un essoufflement et d’un sentiment d’anxiété, il est important d’appeler immédiatement un médecin pour mettre de son côté toutes les chances de survie, a indiqué Ulf Landmesser.

L'aspirine

Il a ajouté qu’en cas de doute la prise d'aspirine pourrait sauver des vies.

«Le médecin urgentiste le fait également à son arrivée» parce que l’effet anticoagulant de ce médicament fluidifie le sang et peut dissoudre les caillots des vaisseaux qui provoquent l'infarctus.

Entretemps, un médecin russe a prévenu qu’en cas de symptômes laissant supposer le Covid-19 l’aspirine était à proscrire, les patients devant prendre du paracétamol.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
symptômes, OMS, mortalité, crise cardiaque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook