Sci-tech
URL courte
97321
S'abonner

D'après le directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, aucun animal du marché de fruits de mer de Wuhan n'était contaminé par le coronavirus. Cela signifie, selon lui, que cet endroit a surtout fait l’effet d'un «propagateur».

Le marché de fruits de mer de Wuhan, dans la province chinoise du Hubei et qui est soupçonné d’être le foyer du Covid-19, ressemble plus à une «victime» du virus, a déclaré le 25 mai le directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, relate le quotidien local Global Times.

«Au début, nous avons supposé que le marché de fruits de mer pourrait être à l’origine du virus, mais maintenant le marché ressemble plus à une victime. Le nouveau coronavirus existait bien avant», a-t-il indiqué.

Selon M.Fu, les chercheurs ont examiné des échantillons d'animaux vendus à cet endroit. Les résultats de leurs tests au Covid-19 étant négatifs, cela signifie que les acheteurs n’ont pas pu être infectés.

Selon Colin Carlson, zoologiste à l'Université de Georgetown cité par le site Live Science, le marché de Wuhan est probablement devenu un site d'infection généralisée où une personne a propagé le virus à beaucoup d'autres.

L’origine probable du Covid-19

Auparavant, une équipe de scientifiques chinois avait découvert que les mutations inhabituelles qui caractérisent le coronavirus SARS-CoV-2 se retrouvaient dans un autre virus récemment identifié, issu de chauves-souris. 

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Tags:
Wuhan, chercheurs, Chine, origine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook