Sci-tech
URL courte
141825
S'abonner

Si l’astéroïde qui doit s’approcher à une distance minimale de la Terre le 6 juin change sa trajectoire et percute notre planète, la collision pourra provoquer un puissant tsunami, selon l’astronome russe Vladimir Koval.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Zvezda, l’astronome russe Vladimir Koval évoque les conséquences de l’éventuelle collision de la Terre avec l’astéroïde 2002 NN4 si ce dernier changeait de trajectoire. Selon la NASA, il passera à proximité de la planète bleue le 6 juin.

«Dire exactement à quelle distance de la Terre cet astéroïde passera n’est possible qu’après s’être doté d’un grand nombre de points d’observation. Étant donné qu’il est léger, la Lune et d’autres corps pourraient modifier un peu sa trajectoire. Le danger ne réside pas dans l’astéroïde proprement dit, mais dans la précarité de sa trajectoire. S’il percute la Terre, il ne détruira pas la vie, mais mesurant tout de même entre 150 et 200 mètres, il formera un très grand cratère s’il tombe au sol, et provoquera un puissant tsunami s’il tombe dans l’océan», a signalé le spécialiste.

Une collision très peu probable

Il a cependant signalé que la probabilité d’une telle collision était infiniment faible.

«Nous aussi, nous avons des services astronomiques qui suivent les déplacements des objets de petites dimensions. Lorsqu’ils passent à une distance lunaire de la Terre, ils sont potentiellement dangereux. Leur trajectoire peut être impactée. Ils seront attirés par la Terre ou la Lune. Plus ils s’approchent d’un corps massif, plus leur trajectoire peut changer. Mais la probabilité qu’ils se retrouvent sur Terre est toujours très faible», a résumé Vladimir Koval.

La NASA avait précédemment annoncé que l’astéroïde 163348 (2002 NN4), mesurant entre 250 et 570 mètres de diamètre, s’approchait de la Terre et passerait à côté d’elle le 6 juin.

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Tags:
astéroïde, Lune, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook