Sci-tech
URL courte
0 134
S'abonner

Une nouvelle escroquerie prévoit qu'un faux représentant de WhatsApp demande un code d'autorisation à un utilisateur, après quoi il a accès à sa correspondance, pouvant désormais lui faire du chantage, indique Forbes.

Les utilisateurs de la messagerie WhatsApp se sont heurtés à une nouvelle fraude qui permet de voler leur compte, a mis en garde le magazine Forbes. Concrètement, les escrocs falsifient des messages présentés comme provenant de l'application où elle demande un code d'autorisation d'un SMS.

Les fraudeurs avaient auparavant recouru à ce type d'escroquerie en imitant les messages des connaissances d'une potentielle victime. Ils motivaient la demande d'un code par des problèmes de réception des SMS. Les imposteurs tentent dorénavant d'obtenir l'accès au compte et le volent après avoir reçu le code, explique Forbes.

Cependant, si précédemment les messages d'un «ami» éveillaient les soupçons, la nouvelle forme de fraude complique la détection du fraudeur. Une fois le code reçu, les arnaqueurs ont à leur disposition toute votre correspondance, y compris les informations sur les cartes bancaires si elles ont été envoyées à quelqu'un. Plus ils en savent sur l'utilisateur, plus facile ils le font chanter, est-il précisé.

En cela, la société WhatsApp a mis en valeur que ses collaborateurs ne demandent jamais des informations sensibles aux utilisateurs.

Afin de sécuriser le compte, les spécialistes conseillent d'utiliser un mot de passe supplémentaire pour une double identification, affirme Forbes.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
correspondance, fraude, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook