Sci-tech
URL courte
1911
S'abonner

Des scientifiques américains ont mené des expériences réussies avec la protéine spécifique grâce à laquelle un calamar est capable de devenir opaque et sont arrivés à rendre des cellules humaines invisibles, fait savoir leur étude publiée dans Nature Communications.

En étudiant une protéine spécifique, baptisée la réflectine, qui rend un calamar invisible en cas de danger, des scientifiques de l’université de Californie ont eu l’idée de l’ajouter aux cellules humaines pour voir si elle aurait le même effet, relate leur étude publiée dans Nature Communications.

L’expérience a réussi et la propriété de la protéine de jouer avec la lumière s’est également appliquée aux cellules humaines, les rendant invisibles.

À partir de cette expérience, les scientifiques ont conclu qu’il serait possible de développer des propriétés optiques dans ls cellules de l’Homme pour les rendre invisibles. De plus, ils ont conclu que la protéine étudiée était capable de préserver et de transférer ses capacités à des environnements étrangers.

«Notre projet se concentre sur le développement de systèmes cellulaires et de tissus avec des propriétés contrôlées pour la transmission, le reflet et l'absorption de la lumière», a expliqué un ingénieur en biologie moléculaire de l'université de Californie (UCI).

Les scientifiques ont ensuite exposé les cellules auxquelles avait été ajoutée de la réflectine à différentes concentrations de chlorure de sodium et ont constaté qu'elles pouvaient régler les niveaux de lumière qui les traversaient car le sel obligeait les particules à augmenter de taille et à modifier leur position. Plus il y a de sel, plus la lumière se dissipe et plus les cellules deviennent opaques.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Pourquoi il est dangereux de boire du café pendant la canicule
Tags:
calmar, invisibilité, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook