Sci-tech
URL courte
3382
S'abonner

La méthode des spécialistes de Roscosmos consiste à placer le satellite inspecteur, conçus pour suivre d'autres objets spatiaux, en orbite plus bas que sa cible. Dans ce cas, la surveillance est davantage efficace car cette cible devient plus visible sur un fond étoilé.

Roscosmos a breveté une méthode de lancement des satellites inspecteurs conçus pour suivre d'autres objets spatiaux tout en restant presque indétectable.

«L'invention concerne le domaine de la surveillance ou du suivi du vol d'un engin spatial et peut être également utilisée pour l'inspection», est-il indiqué dans le brevet publié dans le bulletin de Rospatent.

Selon la description il s'agit, par exemple, des situations suivantes: «s'approcher de l'engin spatial afin d'identifier son objectif, d'évaluer ses caractéristiques techniques ou de rechercher de nouvelles solutions technologiques».

En quoi consiste la méthode?

La méthode de lancement brevetée consiste à mettre le satellite inspecteur en orbite plus bas que l’engin cible. Dans ce cas, sa surveillance sera plus efficace car il sera plus visible sur un fond étoilé. Inversement, la probabilité de détection du satellite inspecteur par sa cible sera réduite si celle-ci n'est pas équipée de moyens d'observation spéciaux très sensibles, indique le brevet.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait déclaré que ces équipements de surveillance observaient l’activité des satellites inspecteurs américains GSSAP en orbite géostationnaire.

Lire aussi:

Coups de feu lors d’une course-poursuite à Paris: trois personnes arrêtées
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Tags:
satellite, espace, surveillance, Russie, Holding spatial russe Roscosmos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook