Sci-tech
URL courte
15595
S'abonner

Une structure située au milieu de l’océan Pacifique, à près de 3.000 kilomètres de profondeur, vient d’être découverte par des scientifiques. Elle pourrait aider à mieux comprendre l’origine des volcans.

Des chercheurs de l’université du Maryland, aux États-Unis, ont détecté sous les îles volcaniques des Marquises, dans l’océan Pacifique, une structure de 2.900 kilomètres de diamètre, selon une étude publiée dans la revue Science.

Ses auteurs expliquent avoir analysé 7.000 enregistrements de tremblements de terre qui se sont produits autour du bassin de l’océan Pacifique entre 1990 et 2018. Tous les séismes analysés avaient une magnitude d’au moins 6,5 et étaient plus profonds que 200 kilomètres sous la surface de la Terre.

Grâce à un algorithme conçu pour les études astronomiques, les chercheurs ont pu découvrir une énorme structure sous les îles Marquises. Ils ignorent pour le moment la constitution du corps, appelé zone de vitesse ultra-basse, mais savent que les ondes sismiques la traversent à une vitesse plus lente.

Une découverte qui en appelle d’autres

La découverte revêt une importance particulière car elle pourrait apporter de nouvelles données sur la façon dont les structures de la Terre se sont développées dans l’histoire.

Selon Doyeon Kim qui a dirigé l’étude, les zones de vitesse ultra-basse peuvent notamment aider à comprendre si certains volcans ont des origines très profondes sous la Terre, mais également à identifier la composition du manteau terrestre.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Algérie: après plus d'un an de fermeture, les frontières rouvriront partiellement «début juin»
Tags:
volcan, séisme, découverte, océan Pacifique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook