Sci-tech
URL courte
3394
S'abonner

Le groupe spatial russe Roscosmos a expliqué pourquoi l’orbite de la Station spatiale internationale (ISS) avait été relevée de près d’un kilomètre, alors qu’aucune correction d’orbite n’était initialement prévue.

Le cargo russe Progress MS-14 a corrigé l’orbite de la Station spatiale internationale (ISS) pour éviter une éventuelle collision avec des débris spatiaux, a annoncé vendredi 3 juillet l'entreprise d'État pour les activités spatiales Roscosmos.

«Les moteurs du vaisseau de transport Progress MS-14, arrimé au module de service russe Zvezda de l’ISS. Ils ont été allumés pour une centaine de secondes pour augmenter la vitesse de la station de 0,5 m/s. L’orbite de l’ISS a ainsi été relevée de 900 mètres», a indiqué

La manœuvre a été réalisée par le centre de contrôle des vols spatiaux de l’Institut central russe de recherches scientifiques sur les constructions mécaniques (TsNIIMach).

L’équipage de la station spatiale, qui comprend les Russes Anatoli Ivanichine et Ivan Vagner et les astronautes américains Christopher Cassidy, Douglas Hurley et Robert Behnken, qui poursuit son travail comme prévu, selon Roscosmos.

«Les centres de contrôle des vols situés à Korolev, dans la région de Moscou, et à Houston, aux États-Unis, surveillent la situation en orbite circumterrestre», a ajouté l’agence chargée du programme spatial civil russe, sans préciser quels débris menaçaient la station spatiale.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Un amiral américain décrit le cas où l’Otan tirerait sur des navires russes
Tags:
ISS, orbite, débris spatiaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook