Sci-tech
URL courte
4201
S'abonner

Des chercheurs de l’université de Budapest ont comparé les comportements orientés vers l'Homme chez les chiens et les cochons nains. Il s’est avéré qu’en cas d’insolubilité, le chien est plus dépendant que le cochon.

Face à un problème insoluble, les chiens présentent souvent des comportements orientés vers l'Homme, comme le fixer ou le regarder lui et la cible par alternance. Mais il n’est toujours pas compréhensible à quel point cette capacité est unique. En effet, un autre animal de compagnie, le chat, ne s’adresse pratiquement jamais à l’Homme. Dans ce contexte, des chercheurs de l’université de Budapest ont décidé de comparer le comportement du chien avec celui du cochon, animal de compagnie populaire et tout aussi sociable.

Dans le cadre de l’étude, un bol en plastique transparent a été retourné au-dessus de quelques morceaux de nourriture. Le récipient, percé à plusieurs endroits, pouvait être facilement déplacé par manipulation. Les premiers essais ayant été couronnés de succès, le bol a été solidement fixé afin que la nourriture reste visible mais inaccessible. Tout au long de l’expérience, des humains se trouvaient à côté.

Tant que le récipient était vide, chiens et cochons manifestaient un comportement semblable. Néanmoins, dès qu’il leur était difficile d’accéder à la nourriture, les seconds venaient plus vite à bout de leur tâche, éventuellement parce qu’ils sont capables de mieux manipuler les objets.

Le chien plus dépendant?

Lorsque le bol était solidement fixé, les chiens essayaient de trouver de l’aide auprès de l’Homme, alors que les cochons persistaient à tenter de déplacer le bol.

«Les chiens ont manifesté plus de comportements orientés vers l'Homme que les cochons. Ils se sont tournés plus longtemps et plus tôt vers les humains», notent les scientifiques.

Sur cette base, les chercheurs estiment que les cochons nains sont apparemment plus enclins à régler leurs problèmes seuls. Selon eux, les chiens seraient plus dépendants de l’Homme et de leur coopération, mais dans le même temps, ce trait de caractère explique en grande partie la capacité du chien à interagir avec l’Homme.

 

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Tags:
homme, cochon, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook