Sci-tech
URL courte
71111
S'abonner

Dans la nuit de dimanche à lundi les Émirats arabes unis ont lancé vers Mars leur sonde Al-Amal, développée par le Centre spatial Mohammed Bin Rashid de Dubaï. Le lancement réussi a été salué par la NASA.

Le 19 juillet à 23h58 heure française, la sonde Al-Amal («espoir» en français) de l'Agence spatiale des Émirats arabes unis s'est envolée vers Mars à bord d'un lanceur japonais H-IIA depuis le site de lancement de l'île de Tanegashima, au Japon.

Peu après, la sonde s'est séparée du lanceur et a commencé à émettre des signaux.

L'événement a été salué par l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine.

«Au nom de la NASA, je félicite nos amis des Émirats arabes unis (EAU) pour le lancement de la mission Emirates Mars, Espoir. Ce jour marque l'aboutissement d'un travail acharné, d'une concentration et d'un dévouement extraordinaires, ainsi que le début du voyage des Émirats arabes unis vers Mars dans le but ultime de peupler la planète rouge. Cette mission porte bien son nom car elle est un symbole d’inspiration pour les Émirats arabes unis, la région et le monde», indique le communiqué.

Les rovers martiens Curiosity et Perseverance ont également «posté» leurs félicitations sur Twitter.

Première mission arabe vers Mars

Le lancement de la sonde Al-Amal, de l'Agence spatiale des Émirats arabes unis, initialement prévu pour le 15 juillet, a été plusieurs fois reporté en raison de conditions météorologiques défavorables sur l'île japonaise. 

Construite entièrement par des scientifiques et ingénieurs arabes, elle doit atteindre la planète rouge en 2021, l'année de la célébration du 50e anniversaire de la création des Émirats arabes unis, et est qualifiée de première mission arabe vers Mars.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
sonde spatiale, Mars, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook