Sci-tech
URL courte
20813
S'abonner

Soucieux de rassurer les «patients souffrant de maladies respiratoires», mais aussi d'informer les anti-masques, un médecin britannique a couru 35 kilomètres avec un masque. Pendant l’effort, son niveau d'oxygène n'est jamais descendu en dessous de 98% de sa valeur habituelle, relate Newsweek.

Tomm Lawton, médecin de l'infirmerie royale de Bradford, dans le nord de l'Angleterre, a décidé de faire taire les rumeurs d'après lesquelles le port du masque empêche une oxygénation correcte de l'organisme, rapporte 20 Minutes qui se réfère à un article du Newsweek.

Pour le prouver, il a fait l’aller-retour entre son domicile et son lieu de travail en courant, et avec un masque, soit 35 kilomètres. Et son niveau d'oxygénation n'est jamais descendu en dessous de 98% de sa valeur normale.

Un message destiné aux anti-masques, selon le médecin, mais aussi aux «patients souffrant de maladies respiratoires» qui ont peur de porter un masque et de participer à l'effort collectif car «certains documents disent que [le masque] entraîne une hypoxie».

Utiliser un masque n'est pas dangereux 

«J’ai vu des rapports racontant que des gens ont fait des malaises mortels en portant un masque. Je suis quelqu’un qui comprend la science, j’ai accès à un oxymètre donc je peux faire ce qu’il faut pour montrer que ce n’est pas vrai», prévient-il.

Il ajoute qu’en courant, il a inhalé à travers sa protection un volume 10 fois supérieur à celui dont il aurait eu besoin au repos.

«Ceux qui ont une maladie respiratoire et qui veulent utiliser un masque peuvent être rassurés, ce n’est pas dangereux», conclut Tom Lawton.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
hypoxie, oxygène, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook