Sci-tech
URL courte
Par
6241
S'abonner

Des traces d’habitat ancien ont été détectées dans la grotte de Chiquihuite, au Mexique. Cette découverte pourrait prouver que le peuplement de l’Amérique aurait pu avoir lieu plus tôt qu’il ne l'était estimé jusqu’ici, selon la revue Nature.

La grotte de Chiquihuite, au Mexique, où des traces d’anciens habitants d’Amérique du Nord ont été détectées a été interdite aux visites touristiques, relaie l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du pays (INAH).

Une étude, qui a dévoilé qu’un grand nombre d'armes de pierre trouvées dans cet endroit remontent jusqu’à 33.000 ans avant notre ère, a été publiée dans la revue Nature. Des scientifiques ont expliqué que, selon leurs analyses et recherches, la grotte a été occupée pendant 20.000 ans.

Cela signifie que les premiers habitants seraient venus en Amérique du Nord 15.000 ans plus tôt que ce qui était estimé auparavant.

La grotte est fermée

Le ministère mexicain de la Culture a déclaré que la grotte de Chiquihuite, dans l'État de Zacatecas, était un objet d'étude et de préservation dans le cadre d’un projet archéologique.

«Les scientifiques mexicains et étrangers recherchent des traces d'ADN des anciens humains dans les fossiles de la grotte, de sorte que la présence d'intrus pourrait contaminer le substrat archéologique de plusieurs milliers d'années», a indiqué la déclaration.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
archéologie, grotte, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook