Sci-tech
URL courte
4297
S'abonner

Les scientifiques ont pris plusieurs clichés d’un nuage s’étendant au-dessus de la planète Mars, aux abords d’un volcan. Les scientifiques s’interrogent sur ce phénomène qui se reproduit à intervalles réguliers.

Une caméra de la sonde Mars Express, lancée par l’Agence spatiale européenne (ESA), a repéré un étrange nuage sur Mars, 

rapporte l’organisme dans un communiqué. Ce phénomène s’est produit au-dessus d’Arsia Mons, un volcan de près de 20 km de haut.

Il ne s’agit pourtant pas d’un panache de fumée liée à une activité volcanique, mais d’un nuage constitué de glace. Il s’étend sur 1.800 km et s’est formé sur les pentes du volcan, du côté opposé aux vents dominants.

Un phénomène déjà observé

Ce type de nuage a déjà été observé sur la Planète rouge. 

Le phénomène se produit chaque année martienne (d’une durée d’environ 687 jours), à l’époque du solstice sud -qui correspond à notre solstice d’hiver. Chaque matin pendant environ 80 jours, le nuage se forme avant de se dissiper au bout de trois heures.

Les scientifiques s’attendaient donc à sa venue, même s’ils restent perplexes quant aux raisons de sa formation.

«Nous avons étudié ce phénomène fascinant et nous nous attendions à voir une telle  formation nuageuse maintenant […] Nous ne savons cependant pas encore si tous les nuages sont aussi impressionnants que celui-là», explique dans un communiqué de l’ESA Jorge Hernandez-Bernal, de l’université du Pays basque.

La sonde Mars Express a pu prendre des images de la totalité du nuage grâce à sa caméra à large champ et à son orbite «très elliptique», ce qui n’est pas le cas de tous les appareils en orbite autour de la Planète rouge, précise le communiqué de l’ESA.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Tags:
nuages, volcan, ESA, astronomie, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook