Sci-tech
URL courte
10263
S'abonner

Découvert il y a deux ans, l’astéroïde 2018VP1 passera près de la Terre à la veille de la présidentielle aux États-Unis, programmée pour le 3 novembre prochain.

2020, c’est pas encore fini: le 2 novembre, juste à la veille de l’élection présidentielle américaine, un astéroïde pourrait entrer dans notre atmosphère, préviennent les chercheurs de la NASA et de l’ESA.

Il s’agit de l’objet céleste appelé 2018VP1, découvert comme son nom l'indique, il y a deux ans:

De petite taille (2 mètres sur 91cm) et pesant 15 kg, il devrait passer à la distance de 384.000 kilomètres de notre planète et n’a qu’une chance sur 240 de finir sa course sur Terre, selon les récentes évaluations de l’ESA.

Même si 2018VP1 parvient à entrer dans l’atmosphère, il est très probable qu’il se désintègre immédiatement et les Terriens n’y verront qu’une étoile filante. Or, après tout ce que nous a déjà réservé 2020, il semble prématuré de se sentir trop rassurés.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
États-Unis, Terre, astéroïde, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook