Sci-tech
URL courte
Par
6416
S'abonner

Pêché par un chalutier au large de la Sardaigne, ce pristiure à bouche noire qui vivait sans peau ni dents a surpris des scientifiques. Ils pensent que les eaux contaminées par des produits chimiques et le réchauffement climatique sont responsables de cette déformation.

Remonté de 500 mètres de profondeur près de la Sardaigne en 2019, ce pristiure à bouche noire, petit requin de la famille des Scyliorhinidae, a attiré l’attention des scientifiques. Sans peau ni dents, le poisson était toujours en vie.

​Le squale se serait bien adapté à ce handicap puisqu’il est mort à sa sortie de l’eau, probablement suite au changement de pression.

Comme l’indique une étude publiée dans la revue Fish Biology, malgré l’absence de dents, des chercheurs ont trouvé dans son estomac des restes de 14 animaux. De toute évidence, le requin gobait ses proies.

Quant à l’absence de peau servant à protéger l’espèce contre l’environnement et les autres animaux, ainsi qu’à réduire la force de frottement de l’eau, les scientifiques pensent que cette anomalie pouvait le ralentir dans ses déplacements et donc lui coûter plus d’énergie.

Les chercheurs de l’université Cagliari n’excluent pas que les eaux contaminées par des produits chimiques et leur réchauffement lié au changement climatique soient responsables de la déformation.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Tags:
Sardaigne, pêche, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook