Sci-tech
URL courte
358
S'abonner

Pour calculer l’espérance de vie, des scientifiques ont mis au point une application, fait savoir l'université d'East Anglia sur son site. La calculatrice prend en compte des paramètres comme l'âge, le sexe, l’ethnie, ainsi que des facteurs de risque, notamment l'hypertension, le diabète, hypercholestérolémie et l'indice de masse corporelle.

Des scientifiques de l'université d'East Anglia, en Angleterre, ont mis au point une application permettant de savoir à quel âge environ une personne va mourir, fait savoir le site de l’établissement.

Les chercheurs ont utilisé plus de 100.000 personnes âgées de plus de 60 ans pour créer cette calculatrice. Leurs signes vitaux ont été suivis tous les six mois. Sur la base des informations reçues, les experts ont créé 648 «profils de risque» qui ont été à la base de l’application.

«Les résultats de notre analyse sont retranscrits en espérances de vie pour 648 différents profils de risque basés sur l'âge, le sexe et le code postal. La liste de facteurs de risque que nous avons utilisés inclut l'hypertension, le diabète, hypercholestérolémie, l'indice de masse corporelle, le risque de crise cardiaque dans les 10 ans, le tabagisme et l’utilisation des statines», a détaillé l’une des chercheurs, la professeure Elena Kulinskaya.

La calculatrice utilise des indicateurs tels que le sexe, l'âge actuel, l'indice de masse corporelle, les mauvaises habitudes et les maladies chroniques, ainsi que la tension, le cholestérol dans le sang, le lieu de résidence et même l’ethnie.

Les scientifiques précisent que cette calculatrice de l’espérance de vie a surtout pour but d’aider les gens à se demander comment augmenter leur l'espérance de vie. Les créateurs de l’application indiquent qu'elle calcule les paramètres moyens sans se concentrer sur de nombreuses caractéristiques individuelles.

Il est possible d’accéder à l’application en introduisant vos paramètres de calculer de l’espérance de vie moyenne sur le site de l’université.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
chercheurs, santé, science, espérance de vie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook