Sci-tech
URL courte
Par
0 123
S'abonner

Récemment, WhatsApp a été menacé plusieurs fois par des hackers. La nouvelle menace pesant sur l’application prend la forme d’un message composé de symboles étranges capable de désactiver le programme après son ouverture.

La messagerie WhatsApp est la cible d’une nouvelle menace. Celle-ci repose sur des messages «effrayants» qui désactivent complètement l’application, rapporte le portail spécialisé WABetainfo.

Selon la source, ce message se compose d'un ensemble aléatoire de caractères textuels inhabituels, et sa lecture peut entraîner un blocage cyclique de l'application.

Ce risque est valable aussi bien pour les systèmes d'exploitation mobiles iOS que pour Android, comme le précise WAbetainfo. Dans certains cas, les utilisateurs doivent réinstaller complètement la messagerie pour qu’elle puisse fonctionner normalement, mais avec le risque de perdre les conversations ayant eu lieu depuis la dernière sauvegarde enregistrée.

Les précautions à prendre

La source précise que quand un utilisateur reçoit un tel message, il lui faut essayer de bloquer son expéditeur à l’aide de la version basée sur le navigateur de WhatsApp. En outre, pour éviter tout problème, il faut installer des paramètres de confidentialité plus stricts permettant de recevoir des messages de ses propres contacts uniquement.

Auparavant, le chercheur en sécurité Gal Weizman avait découvert une faille dans WhatsApp, qui permettait à des hackers de prendre le contrôle d’un compte et d’envoyer des messages, ou de pouvoir accéder aux fichiers personnels d’un utilisateur qui utilisait WhatsApp depuis un ordinateur.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
Vers une suspension des brevets des vaccins anti-Covid: Big Pharma K.O. debout?
Tags:
message, hackers, menace, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook