Sci-tech
URL courte
Par
0 43
S'abonner

Un masque de protection capable de prendre la température, de mesurer la saturation en oxygène du sang et la fréquence cardiaque a été élaboré à Singapour pour aider les soignants à surveiller l’état des malades du coronavirus à distance, indique Straits Times.

Des scientifiques singapouriens ont développé un système de capteurs capable de détecter des symptômes du Covid-19. Il peut être intégré à tout masque de protection, rapporte Straits Times.

Ce système de surveillance permet de collecter les données sur la température du corps, la saturation en oxygène du sang, la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

En premier lieu, cette innovation est destinée au personnel de la santé qui travaille en zone rouge, précise le professeur Loh Xian Jun, l’un des auteurs de la technologie.

«Nous avons vu que lorsque les patients atteints du Covid-19 étaient placés en isolation à l’hôpital, les soignants étaient obligés d’entrer pour prendre leur température, mesurer la saturation en oxygène du sang toutes les 30 minutes pour surveiller leurs signes vitaux», explique-t-il au quotidien.

C’est à ce moment que les chercheurs ont détecté la présence du virus dans divers endroits des hôpitaux. «On s’est demandé s’il y avait un moyen d’aider notre personnel en zone rouge et de réduire les risques auxquels ils sont exposés», ajoute le médecin.

Cette invention permet donc de surveiller les symptômes des patients à distance. Un appareil Bluetooth y est également intégré afin de transmettre les données en temps réel sur un smartphone. Selon les scientifiques, leur travail peut aider à lutter contre la pandémie.

Le matériau utilisé

Réunis dans une seule puce, les éléments sont couverts d’un matériau polymère similaire à celui utilisé dans les balles rebondissantes pour enfants. Ainsi, le porteur du masque se sentira plus à l’aise et la sensibilité de la puce sera optimisée.

Le masque pourrait être lavable et réutilisable, avance le quotidien.

Les chercheurs envisagent de réaliser des essais cliniques du système fin septembre afin de pouvoir le commercialiser. Son prix de vente se situera entre 20 et 50 dollars.

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Tags:
médecine, Covid-19, innovations, masques, Singapour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook