Sci-tech
URL courte
Par
43311
S'abonner

Bien que Huawei travaille déjà sur la nouvelle technologie et ait déposé un brevet l’année dernière, le système de rechargement à distance des smartphones et autres appareils n’a pas encore de nom officiel.

Le géant chinois Huawei planche sur une technologie foncièrement nouvelle qui sera capable de recharger les appareils à distance. Dans son brevet déposé en septembre 2019, la société détaillait une technique laser permettant de réaliser un rechargement sans fil des batteries de téléphones et d’autres appareils, annonce Pocketnow.

Les appareils étant de plus en plus puissants, ils deviennent également de plus en plus gourmands et la durée d’autonomie de la batterie pourrait poser problème à l’utilisateur.

La nouvelle technologie permet à plusieurs utilisateurs de charger leurs appareils compatibles à l'aide d'un seul module sans fil, simplement en se trouvant dans la pièce. Par exemple, dans une salle de conférence ou un café avec un module sans fil, les appareils se rechargeront automatiquement et leurs utilisateurs pourront en profiter sans redouter de se retrouver avec une batterie à plat.

Sans nom, mais déjà très avancée

Selon Huawei, «l'un des plus grands défis» dans cette voie est d’assurer la sécurité des lasers pour les yeux. Le brevet de la société prévoit un mécanisme spécial qui détectera les yeux sur le trajet du laser et obligera les appareils à s'éteindre pour protéger les individus et les animaux domestiques se trouvant dans la zone.

La technologie n’a pas encore de nom. Aucune date de sortie du nouveau chargeur ou d’un appareil compatible avec celui-ci n’a été communiquée.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Tags:
Huawei, batterie, rechargement, ordinateur portable, portable
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook