Sci-tech
URL courte
Par
26943
S'abonner

Des scientifiques ont analysé le réchauffement climatique et la vitesse de la fonte des glaces en Antarctique et au Groenland, ainsi que d’autres facteurs, avant de présenter deux scénarios probables. Selon le pire, notre planète verra une hausse dévastatrice du niveau de la mer, détaille The Cryosphere.

Une équipe internationale de scientifiques a prouvé que les émissions prolongées de gaz à effet de serre pourraient entraîner une hausse dévastatrice du niveau de la mer de près de 40 centimètres à cause de la fonte des boucliers au Groenland et en Antarctique, selon un article publié dans la revue scientifique The Cryosphere.

Deux scénarios

Des scientifiques de plus de 30 instituts de recherche ont analysé les données sur la température et la concentration en sel des océans afin de créer des modèles climatiques de la perte de glace par les glaciers. Ils ont élaboré deux scénarios.

Dans l'un, l'humanité continue de contaminer l'environnement à son rythme actuel et dans l'autre, les émissions de carbone sont en forte baisse d'ici 2100. Dans le pire des cas, la perte de glace en Antarctique se traduirait par une hausse du niveau de la mer de 30 centimètres, et la contribution du Groenland serait de 9 centimètres supplémentaires.

Cette augmentation aurait des effets dévastateurs dans le monde entier, notamment l'intensification des tempêtes et l'augmentation des inondations dans les régions où vivent des centaines de millions de personnes.

Dans le scénario où les émissions sont moins importantes, la montée du niveau des océans serait de trois centimètres en complément de celle déjà inévitable.

Le réchauffement de la planète en hausse

Jusqu'au début du XXIe siècle, les boucliers de l'Antarctique et du Groenland accumulaient généralement autant de masse qu'ils en perdaient, car la fonte était compensée par les récentes chutes de neige.

Toutefois, au cours des deux dernières décennies, le rythme croissant du réchauffement de la planète a perturbé cet équilibre.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
fonte des glaces, Groenland, Antarctique, glace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook