Sci-tech
URL courte
Par
4518
S'abonner

Malgré les échecs lors des essais précédents des prototypes de Starship, Elon Musk réaffirme sa volonté d’envoyer dans l’espace cette fusée capable de transporter vers la Lune ou Mars une centaine de personnes. Le vol du prototype, SN8, est prévu au cours du mois prochain, a annoncé le chef de SpaceX qui publie une photo de l’engin.

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, a publié samedi 26 septembre une photo du prototype de la fusée Starship SN8 actuellement en montage.

«Starship SN8 avec volets arrière. Cône de nez et volets avant la semaine prochaine. SN9 le mois prochain. Le premier vol est à 15 kilomètres ou 50.000 pieds», a-t-il écrit dans une série de tweets.

​Ainsi, Elon Musk a révisé l’altitude du vol, car précédemment il parlait de 18 kilomètres.

Les échecs précédents

Le prototype de la fusée Starship SN4 a explosé le 29 mai lors d’essais au Texas. L'incident s'est alors produit deux minutes après la mise à feu du moteur Raptor installé à la base de la fusée.

Les prototypes des fusées Starship SN1 et SN3 avaient également explosé le 28 février et le 3 avril lors de tests de pression effectués avec de l’azote liquide inerte.

En novembre 2019, les tests d’un autre prototype de Starship, le Mk1, s’étaient également soldés par un échec. L’explosion s’était produite lors de tests de résistance.

Le Starship est conçu pour transporter une centaine de personnes à destination de la Lune ou encore de Mars. L’engin doit être entièrement réutilisable. Il servira également de deuxième étage à la fusée-porteuse Big Falcon Rocket, sur laquelle SpaceX travaille actuellement.

Lire aussi:

Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Opération de police à Tours: deux blessés par des tirs de LBD, le forcené interpellé - images
Tags:
espace, vol, Starship, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook