Sci-tech
URL courte
Par
6392
S'abonner

En arrivant sur un site Internet, l’utilisateur observe de plus en plus souvent une demande d’utilisation des cookies. Un spécialiste russe a expliqué pourquoi les développeurs en ont besoin et comment ce système fonctionne. En France, la Cnil publie d’ailleurs aujourd’hui une recommandation liée au ciblage et au consentement des internautes.

Ils sont désormais omniprésents, ces avis d’utilisation souvent situés en bas d’une page Internet informant l’utilisateur que ses données sont collectées, lui laissant parfois le choix d’y consentir ou non. Le professeur Alexandre Timofeev, du département d’informatique de l’université russe d’économie Plekhanov, a expliqué pourquoi et comment les sites Web surveillent nos moindres mouvements.

«Grâce au consentement de l’utilisateur à l’utilisation de cookies, les éditeurs ont accès à diverses statistiques comme le temps passé sur le site, quel produit ou texte a attiré son attention, quel lien hypertexte l’a amené sur le site, les achats qu’il a effectués», détaille l’expert.

Les clics laissent des traceurs, sortes de mouchards numériques permettant d’identifier les centres d’intérêt d’un individu. Ces informations sont nécessaires aux développeurs pour améliorer l’efficacité du site, en particulier dans un souci de monétisation.

Ainsi, les sites qui utilisent des cookies sont orientés sur les résultats: les statistiques de suivi permettent de corréler les KPI (indicateurs clés de performance) avec les objectifs du projet ou de l’entreprise, explique-t-il.

Afin d’empêcher un site de collecter des données de cette manière, il est parfois possible de refuser l’utilisation des cookies dans son navigateur sur un ordinateur de bureau ou portable, conclut-il, mais les appareils mobiles ne permettent pas d’accéder à cette fonction.

La protection des données en France

Ce jeudi 1er octobre, la Cnil, le gendarme français des données personnelles, va publier sa «recommandation» sur le consentement à la publicité ciblée et l'utilisation des cookies par les sites Internet, informe l’AFP. Les éditeurs de sites auront un délai de six mois pour s’adapter aux nouvelles consignes.

Les «bandeaux cookies» présents sur de nombreux sites sont notamment mis en cause, souvent formulés de façon à inciter l’internaute à accepter le ciblage publicitaire. La recommandation n’est toutefois pas contraignante, mais donne des «lignes directrices» pour se conformer aux règles européennes sur la protection des données.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Tags:
Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) française, site, consentement, Internet, protection des données
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook