Sci-tech
URL courte
Par
5352
S'abonner

Sur Twitter, Elon Musk a commenté le projet de la fusée réutilisable Amur, développé par la Russie.

Le célèbre entrepreneur a salué «un pas dans la bonne direction», conseillant à Moscou de viser une «réutilisabilité totale d’ici 2026». Le but de ce type de création devrait être de «minimiser le coût par tonne utile en orbite», au risque de se voir cantonner à un «marché de niche», a ajouté le fondateur de SpaceX.

Une fusée à 760 millions d’euros

Le commentaire d’Elon Musk faisait suite à la présentation de la future fusée Amur-SPG par l'agence spatiale Roscosmos. L’appareil, équipé de propulseurs au méthane, sera doté d’un premier étage réutilisable. Sa conception ne devrait pas excéder les 760 millions d’euros.

La fusée devrait mesurer 54 mètres de haut et ses lancements seront effectués depuis le cosmodrome de Vostotchny, dans la région de l’Amour, à la frontière avec la Chine. Le premier d’entre eux devrait avoir lieu en 2026.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Après plus de 13.000 nouvelles contaminations enregistrées la veille, une nette décrue en France
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
Tags:
fusée, Holding spatial russe Roscosmos, SpaceX, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook