Sci-tech
URL courte
Par
695
S'abonner

Une étude réalisée en Hongrie révèle que le cerveau de nos compagnons à quatre pattes est incapable de reconnaître le visage de leur maître. Les chiens ne réussissent qu’à différencier leur propre espèce des humains.

D’après une étude parue dans la revue scientifique The Journal of Neuroscience, l’activité neuronale des chiens n’est pas sensible aux visages humains.

«C’est incroyable que les chiens réussissent à si bien à lire les émotions des humains, alors qu’ils ne semblent pas avoir un cerveau conçu pour se concentrer sur leur visage», a déclaré le Dr Attila Andics, co-auteur de l’étude.

Un groupe de scientifiques de l’Université de Loránd Eötvös, en Hongrie, a étudié les réactions cérébrales d’une vingtaine de chiens pendant plusieurs mois en leur montrant des vidéos de leurs congénères.

Ils ont conclu que les animaux se concentraient plutôt sur la conspécificité que sur la variété des visages humains. Autrement dit, leur cerveau analyse simplement si c’est un chien ou un humain, mais il ne se soucie pas vraiment des visages.

Le chien reste le meilleur ami de l'homme

Malgré cette révélation faite par les chercheurs hongrois, un chien est toujours capable de reconnaître son maître:

«L’une des principales façons pour eux de savoir qui est leur maître est de sentir leur odeur», précise Sophie Scott, directrice de l’Institute for Cognitive Neuroscience à l’University College de Londres.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Il veut bannir «les opinions de droite»: qui est Geoffroy de Lagasnerie?
Tags:
homme, visage, étude, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook