Sci-tech
URL courte
Par
3103
S'abonner

Des chercheurs de l'université de Bergen ont réalisé une étude et découvert une cause de complications du Covid-19 chez les jeunes. Ils ont révélé que 10% des patients avaient dans le sang des anticorps spécifiques. À cause de ces derniers, le corps lui-même rend difficile le travail des protéines qui sont libérées pour lutter contre la maladie.

Une maladie immunitaire peut compliquer l'évolution du coronavirus chez les jeunes, selon une étude de scientifiques de l'université de Bergen, en Norvège, relayée par le site News Medical.

Les chercheurs en sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié les facteurs qui empêchaient le système immunitaire de répondre à la propagation du virus dans le corps.

La cause des aggravations

Selon la source, il s’est avéré que 10% des patients présentant des symptômes graves avaient des anticorps spécifiques agissant comme inhibiteurs des interférons, des protéines dégagées par les cellules de l’organisme en réponse à une infection virale et luttant contre elle.

Les chercheurs ont souligné qu'une personne pouvait souvent ne pas être au courant de la présence d'un tel problème immunitaire. Selon eux, les données obtenues permettent de tirer des conclusions sur les causes du développement des complications chez les patients ne faisant partie d'aucun des groupes à risque.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
anticorps, jeunes, patients, aggravation, Covid-19, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook