Sci-tech
URL courte
Par
37364
S'abonner

Après avoir été reportée en cette année 2020 notamment en raison de la pandémie du Covid-19, la mission russo-européenne ExoMars sera envoyée sur la planète rouge en 2022. Selon le portail de l'Agence spatiale européenne, le lancement de la fusée est programmé à 16h10 pour le 20 septembre en partance du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Le lancement de la fusée Proton M, qui doit envoyer la mission russo-européenne ExoMars sur la planète rouge, est prévu à 16h10 heure de Paris le 20 septembre 2022 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA) sur son portail.

Si nécessaire, il aura lieu à une autre date avant la fin de la «fenêtre de lancement» (le temps de vol le plus favorable en termes de conditions balistiques) le 1er octobre 2022. L'atterrissage du véhicule de descente sur Mars est prévu pour neuf mois après le lancement - le 10 juin 2023 à 17h32 heure de Paris.

En mars, l’agence spatiale russe Roscosmos et l'ESA avaient annoncé le report du lancement de la station de 2020 à 2022 pour des tests supplémentaires avec des équipements modifiés et une version finale du logiciel. En outre, la propagation du Covid-19 a causé des problèmes supplémentaires pour la poursuite des travaux.

Le projet ExoMars

Le projet ExoMars est réalisé par l'ESA et Roscosmos. En mars 2016, les deux partenaires ont lancé une mission interplanétaire conjointe, ExoMars 2016, impliquant l'orbiteur d'étude des gaz à l'état de traces (TGO) et l'atterrisseur Schiaparelli. Les deux appareils ont été lancés à bord d'une fusée Proton depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

L'objectif scientifique du programme en question réside dans l'étude de l'atmosphère de Mars. Il s'agit en particulier de la détermination de l'origine du méthane ainsi que de la recherche d'indices d'une vie passée ou présente sur la planète.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Tags:
Covid-19, ExoMars, ESA, Holding spatial russe Roscosmos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook