Sci-tech
URL courte
Par
13251
S'abonner

L’interdiction de toute substance contenant de l'alcool à bord de l’ISS est liée à l'inflammabilité, mais aussi à un système de purification de l’air qui cesse de fonctionner en cas de pénétration des vapeurs d'alcool, indique à Sputnik un cosmonaute russe.

Toute substance contenant de l'alcool, y compris les eaux de toilette et déodorants à base d'alcool, est interdite sur la Station spatiale internationale (ISS) en raison de l'inflammabilité mais aussi d’une panne éventuelle du système de purification de l'air, souligne auprès de Sputnik le cosmonaute russe Alexandre Samokoutiaïev.

«Tout ce qui contient de l'alcool est instantanément capté par les analyseurs de gaz. La Terre le voit immédiatement», expose-t-il, précisant qu’un capteur-analyseur détecte l’odeur et le communique à la Terre en mode télémétrie.

«Cela entraîne la désactivation instantanée des systèmes de purification de l'air. Lorsque les vapeurs d'alcool pénètrent, ils cessent tout simplement de fonctionner», ajoute le cosmonaute.

Fourniture de vin, à l’instar des sous-mariniers

Il confie cependant qu’il y a eu des discussions sur la fourniture de vin aux astronautes, à l’instar des sous-mariniers, pour lutter contre les conséquences de l'exposition aux radiations, mais cette idée a été abandonnée afin que l'alcool ne conduise pas à une panne de l'unité de colonne de purification de l'air.

«Un tabou complet à bord», conclut Alexandre Samokoutiaïev.

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Sans la France, la Russie rend hommage à 155 soldats de Napoléon III en Crimée
Tags:
espace, alcool, ISS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook