Sci-tech
URL courte
Par
9213
S'abonner

Le nouveau coronavirus est capable de provoquer des dégâts importants du cortex susceptibles de favoriser le développement de certaines graves maladies neurologiques, d’après une étude brésilienne.

Le coronavirus SARS-CoV-2 peut impacter le cerveau et favoriser le développement de la schizophrénie, des maladies de Parkinson et d’Alzheimer, selon une étude de chercheurs brésiliens publiée sur medRxiv.

Ses auteurs ont établi que le nouveau coronavirus est capable d’attaquer les astrocytes, cellules les plus nombreuses du système nerveux central, ce qui entraîne des dégâts importants du cortex, allant jusqu’à l’atrophie de certaines de ses zones.

Les patients ayant une forme légère pas épargnés

Il s’est d’ailleurs avéré que le coronavirus provoquait de telles conséquences non seulement chez les patients atteints d’une forme grave du Covid-19, mais également chez ceux souffrant d’une forme légère.

D’après les chercheurs, ces conclusions expliquent la persistance de certains symptômes neurologiques du Covid-19, dont la perte d’odorat, les maux de la tête et les crampes, pendant plusieurs mois après la guérison.

Les scientifiques comptent désormais tracer la voie par laquelle le coronavirus parvient à affecter le système nerveux central.

Lire aussi:

Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéo
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Tags:
Covid-19, maladie d'Alzheimer, maladie Parkinson, schizophrénie, cerveau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook