Sci-tech
URL courte
Par
4326
S'abonner

YouTube a annoncé vouloir supprimer les contenus qui propageraient de fausses informations sur les vaccins contre le Covid-19. Facebook avait pris une décision similaire il y a quelques jours, à propos de publicités décourageant plus largement les gens de se faire vacciner.

Les vidéos propageant des informations erronées sur les vaccins contre le Covid-19 sont dans le collimateur de YouTube, qui compte les bannir de sa plateforme, comme l’a expliqué le groupe dans un communiqué.

Le site Web a indiqué vouloir lutter contre les contenus contredisant les experts médicaux et allant à l’encontre du consensus scientifique. Les allégations selon lesquelles un futur vaccin causerait l’infertilité ou permettrait d’implanter des micropuces chez les receveurs seront par exemple interdites.

«Un vaccin contre le Covid-19 peut être imminent, c'est pourquoi nous veillons à avoir les bonnes politiques en place, pour être en mesure de supprimer les informations erronées […]. Tout contenu proposant des allégations sur les vaccinations Covid-19 qui contredisent le consensus d’experts des autorités sanitaires locales ou de l’OMS sera supprimé de YouTube», a déclaré Farshad Shadloo, porte-parole du groupe, dans un communiqué cité par la presse.

La plateforme appartenant à Google indique avoir déjà supprimé plus de 200.000 vidéos rapportant des «informations dangereuses ou trompeuses» sur la pandémie, depuis début février.

Facebook dans la même logique

La décision de YouTube intervient quelques jours après une annonce similaire faite par Facebook. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg a en effet lancé une campagne visant à «soutenir les efforts de vaccination des experts en santé publique», selon un communiqué.

Ne se limitant pas au cadre de l’épidémie, cette campagne entend notamment «interdire les publicités qui découragent la vaccination».

«Aujourd’hui, nous lançons une nouvelle politique mondiale qui interdit les publicités décourageant les gens de se faire vacciner […] Notre objectif est d'aider les messages sur la sécurité et l'efficacité des vaccins à atteindre un large groupe de personnes, tout en interdisant les publicités contenant des informations erronées qui pourraient nuire aux efforts de santé publique», indique le groupe dans son communiqué.

Facebook précise néanmoins que les publicités «plaidant pour ou contre la législation ou les politiques gouvernementales» en matière de vaccination seront toujours autorisées.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), vaccin, Covid-19, Facebook, YouTube
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook