Sci-tech
URL courte
Par
0 25
S'abonner

Des scientifiques du CNRS soutiennent que les sommets des montagnes de Pluton sont recouverts d’une couche de neige qui doit son apparition à la présence de méthane dans l’atmosphère de la planète.

Ramenées sur Terre en 2015 par la sonde New Horizons, les images de Pluton ne cessent d’intéresser les chercheurs. Tout récemment, des scientifiques du CNRS se sont penchés sur le mystère des montagnes enneigées repérées sur la planète naine.

Dans une étude publiée dans Nature Communications, les chercheurs emmenés par l’astrophysicien François Forget racontent qu’il ne s’agit pas de glace d’eau, mais de méthane, dont des traces sont présentes dans l’atmosphère de Pluton.

Un processus complexe

Or, c’est le processus de formation de ces «neiges de méthane», observées sur les montagnes de la région dite de Cthulhu de la planète naine, qui intrigue le plus. Selon M.Forget, en captant le rayonnement solaire, le méthane de Pluton provoque des écarts de températures importants entre la surface à -230°C et l’atmosphère à -170°C.

Les montagnes, ayant une surface toujours très froide, s’élèvent dans l’atmosphère et entrent ainsi au contact d’un air plus chaud, chargé en méthane, ce qui permet à ce gaz de se condenser et de former ainsi une couche de glace aux sommets de ces montagnes.

Cette couche est suffisamment épaisse pour qu’il ne soit pas possible de voir la surface en dessous, indique M.Forget. Cependant, il est difficile de déterminer son épaisseur exacte, souligne l’astrophysicien.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Tags:
CNRS, méthane, neige, espace, Pluton, New Horizons
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook