Sci-tech
URL courte
Par
13819
S'abonner

L’agence spatiale américaine prévient qu’un astéroïde géocroiseur grand comme la Statue de la Liberté se dirige vers la Terre à une vitesse d’environ 48.000 km/h.

L’astéroïde baptisé 2020 TG1, qui se dirige vers notre planète à une vitesse de quelque 48.000 km/h, frôlera la Terre le 23 octobre, à 04h49 heure de Paris, a annoncé l’agence spatiale américaine (NASA).

L’astéroïde mesure entre 47 et 100 mètres de large, il s’agit donc du plus grand corps céleste à passer à proximité de notre planète la semaine prochaine, d’après les données de la NASA. Au total, une trentaine d'astéroïdes devraient survoler la Terre du 19 au 25 octobre.

2020 TG1 appartient à la famille d'astéroïdes géocroiseurs Apollon, dont l’orbite est plus grande que celle de la Terre tout en pouvant la croiser. Mais la NASA assure qu'il survolera notre planète à une distance de quelque 7 millions de kilomètres, soit sans représenter le moindre danger.

Un autre astéroïde géocroiseur attendu en décembre

En décembre, la Terre verra l’arrivée d’un astéroïde inhabituel appelé 2020 SO, classé comme objet «potentiellement dangereux». Il pourrait mesurer entre 5 et 13 mètres.

Sa nature fait débat: il serait possible que son origine soit artificielle. La vitesse de 2020 SO est de seulement 0,6 km/s, soit beaucoup plus lente que celle d’une roche spatiale moyenne qui se déplace à une vitesse comprise entre 11 et 72 km/s.

L’un des principaux experts de la NASA, Paul Chodas, a suggéré qu’il s’agirait en fait de l’étage supérieur de la fusée Atlas-Centaur qui avait propulsé l'atterrisseur Surveyor 2 de la NASA vers la Lune en 1966. L'atterrisseur avait fini par s'écraser sur la Lune après que l'un de ses propulseurs est tombé en panne.

L'équipe d'astronomes de la NASA surveille actuellement environ 2.000 astéroïdes, comètes et autres objets qui pourraient passer près de la Terre. Ces études sont effectuées dans le cadre du programme Near-Earth Object Program, lancé à la fin du XXe siècle. À ce jour, l'agence spatiale a identifié environ 25.000 objets géocroiseurs.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéos
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Tags:
Terre, Centre de la NASA dédié à l’étude des objets géocroiseurs (CNEOS), objets géocroiseurs, astéroïde, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook