Sci-tech
URL courte
Par
142622
S'abonner

L’agence spatiale américaine a annoncé avoir la preuve formelle de la présence d’eau à la surface de la Lune. Une découverte susceptible de faciliter l’éventuelle installation de bases spatiales lunaires.

Ayant promis une annonce «passionnante» pour ce lundi 26 octobre, la NASA a tenu sa promesse: l’agence spatiale américaine a ainsi annoncé avoir découvert des traces d’eau à l’échelle moléculaire à la surface de la Lune.

Bien que cela fasse plusieurs années que les scientifiques soupçonnent l’existence de poches d’eau glacée sur la Lune, ils avaient jusqu’à présent été incapables de prouver cette hypothèse.

La découverte a enfin été faite grâce au télescope infrarouge SOFIA qui dispose d’un miroir de 2,7 mètres de diamètre. En étudiant précisément les rayonnements infrarouges, les chercheurs ont trouvé la preuve formelle de la présence d’eau sur le satellite terrestre.

Questions en suspens

Il reste désormais aux chercheurs à établir si cette eau est présente en assez grande quantité pour pouvoir être utilisée par les futurs astronautes, notamment dans le contexte de projets de bases lunaires destinées au lancement pour les missions habitées en direction de Mars.

L’équipe de Casey Honniball, chercheuse à l’origine de l’étude, va en outre étudier les différentes possibilités pour expliquer l’arrivée de cette eau sur la Lune.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
base spatiale, eau, NASA, Lune
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook