Sci-tech
URL courte
Par
6152
S'abonner

Persuadés que les dinosaures à bec de canard n’ont habité qu’en Amérique, Asie et Europe, des paléontologues ont été surpris de découvrir des fossiles d’un nouveau représentant de cette famille au Maroc. Une découverte d’autant plus étonnante qu’à l’époque, l’Afrique était complètement séparée du reste du monde par l’océan.

Des fossiles d'un dinosaure à bec de canard ont été excavés au Maroc. Les paléontologues suggèrent que l'espèce ait parcouru des centaines de kilomètres à travers l’océan pour se retrouver en Afrique qui, à l’époque du Crétacé supérieur, était isolée des autres continents, écrit Sci News.

Baptisé Ajnabia odysseus, le dinosaure a été découvert dans les roches d'une mine datant de quelque 66 millions d'années. Il s’agit d’un dinosaure herbivore de trois mètres alors que d’autres représentants de cette famille pouvaient atteindre 15 mètres.

D’après Nicholas Longrich de l'université de Bath, découvrir ce dinosaure en Afrique est «la dernière chose au monde» à laquelle lui et ses collègues s’attendaient.

«C’est absurde. C’est comme trouver un kangourou en Écosse. L'Afrique était complètement isolée par l'eau [à cette époque]. Alors comment sont-ils arrivés ici?», s’interroge-t-il.

En effet, les dinosaures à bec de canard ont évolué en Amérique du Nord, puis en Amérique du Sud, en Asie et en Europe, donc l’océan était la seule voie pour atteindre le continent insulaire.

«Sherlock Holmes a dit: "une fois que vous avez éliminé l'impossible, tout ce qui reste, aussi improbable soit-il, doit être la vérité". Il était impossible de marcher vers l'Afrique. Ces dinosaures ont évolué longtemps après la dislocation des continents, et nous n'avons aucune preuve de ponts terrestres», ajoute-t-il.

Des chercheurs estiment que les grosses queues et les puissantes pattes de ces dinosaures pourraient les avoir aidés à nager.

«Pour autant que je sache, nous sommes les premiers à proposer l’idée d’une traversée océanique par les dinosaures», conclut M.Longrich.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Afrique, Maroc, dinosaures, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook