Sci-tech
URL courte
Par
161
S'abonner

Une récente étude publiée dans le Journal of Zoology fait la lumière sur un phénomène étrange de la vie des crevettes: leurs migrations massives. En réalité, elles marchent au pas pour éviter de forts courants.

Le mystère des migrations massives des crevettes, événement qui attire chaque année de nombreux touristes en Thaïlande, est finalement résolu: les petites bêtes défilent en raison des forts courants, qu’elles essaient d’esquiver. C’est une étude de chercheurs américains et thaïlandais, publiée début novembre dans la revue Journal of Zoology, qui a rendu cette conclusion.

Selon elle, ce comportement typique, particulièrement récurrent en Thaïlande, «n'est pas associé à la reproduction ni au frai». Les crevettes quittent l'eau plutôt «pour échapper à de forts courants».

«Nos résultats confirment que le comportement de parade chez les crevettes d’eau douce est un mouvement de masse en amont dû au déplacement hydrologique», est-il précisé.

Qui plus est, une faible luminosité, un débit puissant et une température de l'air basse coïncident avec leur sortie de l’eau, détaillent les chercheurs.

Dans le cadre de l'étude, les chercheurs ont mené des expériences et ont analysé plusieurs vidéos de ce comportement des crustacés dans une province thaïlandaise.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
L'IHU de Didier Raoult a-t-il fait marche arrière sur l’efficacité de la chloroquine?
Tags:
Thaïlande, étude, crevettes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook