Sci-tech
URL courte
Par
365
S'abonner

Pour empêcher les gens d’utiliser leur smartphone en marchant et donc les accidents, Google pourrait lancer une fonction envoyant des notifications d’alerte, selon le site spécialisé 9to5Google. La compagnie n’a toutefois pas encore annoncé cette nouveauté.

Voulant éviter les accidents des piétons, Google préparerait une fonction pour mettre en garde ceux qui utilisent leur smartphone en marchant dehors, rapporte le site 9to5Google.

Mais pour le moment cette fonctionnalité n’a pas encore été annoncée. Pourtant, le média a repéré des éléments qui suggéraient qu’elle est en cours de développement en fouillant dans le code de l’application «Bien-être numérique» de Google.

Selon le site, cette nouvelle fonctionnalité baptisée «Heads Up» («la tête haute» en anglais) propose de rappeler de ne pas utiliser le téléphone en marchant.

Éviter les accidents

Pour l’activer, il suffirait que l’utilisateur l’autorise à détecter sa géolocalisation et l’activité physique afin de savoir s’il est en train de marcher dehors avec l’appareil. Si c’est le cas, le système d’exploitation pourrait envoyer des alertes telles que «Faites attention», «regardez devant vous», «restez concentré», «soyez vigilant», ou encore «attention à la marche».

Pour le moment, rien ne garantit pourtant que cette fonctionnalité verra le jour.

D'après une enquête OpinionWay réalisée en 2016, 77% des Français téléphonent en marchant. Et parmi les 18-24 ans rivés à leur smartphone, 16% ont déjà frôlé une collision avec un cycliste, 14% ont échappé de peu à une voiture et 8% se sont déjà fait renverser par un véhicule.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
smartphones, piétons, collision, danger, prévention, notification, fonctionnalité, Google
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook