Sci-tech
URL courte
Par
162
S'abonner

Des spécialistes russes ont enregistré une éruption solaire dont l’intensité est pratiquement maximale sur l’échelle des tempêtes solaires. Même s’il s’agit d’un phénomène qui n’avait pas été observé depuis 2017 il n’y aura aucune conséquence sur Terre car elle a eu lieu sur la face actuellement cachée du Soleil.

L’éruption solaire la plus puissante en trois ans a eu lieu le 29 novembre, a déclaré l’Académie des sciences de Russie.

«Les capteurs de rayons X cosmiques placés en orbite ont détecté une éruption solaire dont l’intensité était classée à l’échelon M4.4. Il s’agit du quatrième niveau d’intensité dans ce système de cinq échelons. Seule la classe X est supérieure à la M. La dernière fois que des éruptions solaires d’une telle puissance ont été enregistrées remonte à l’automne 2017», indique une publication de l’institution.

Selon les chercheurs, il est fort probable que la puissance réelle du phénomène a été plus importante, «car le centre de l’éruption se situait sur la face cachée du Soleil, invisible depuis la Terre».

Conséquences pour la Terre?

C'est la raison pour laquelle la tempête solaire aurait pu être classée à l’échelon X, précisent-ils. 

Cependant, aucune conséquence n’est à redouter: l’émission de particules chargées et de nuages de plasma se produit à des centaines de millions de kilomètres, expliquent-ils.
Cette partie du Soleil refera face à la Terre dans une semaine. Il est néanmoins impossible de savoir si l’activité persistera dans cette zone.

Le nombre d’éruptions détectées durant les 10 premiers jours du mois de novembre dépasse celui recensé au cours de toute l’année 2020, précise toutefois l’Académie des sciences.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
espace, rayons X, éruption solaire, astronomie, Soleil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook