Sci-tech
URL courte
7331
S'abonner

Notre société de consommation génère toujours plus de déchets et le problème devient aujourd’hui un véritable défi. Pour le relever, des universités russes proposent aux étudiants du monde entier une formation dans le domaine des nouvelles technologies de recyclage.

Tout détenteur d’un diplôme de fin d’études secondaires de n'importe quel pays peut obtenir dans les universités russes des connaissances pertinentes sur les technologies de recyclage et devenir expert en la matière. Les étudiants apprendront à analyser le marché des ressources récupérables, à gérer les flux de matières recyclées et à prévoir la qualité des produits issus du recyclage. Le sujet a été abordé par des spécialistes d’universités russes.

L'objectif principal des établissements supérieurs de Russie est de faire des étudiants des adeptes de l’idée que le recyclage des matières est une partie importante de la production écologique. Tout étudiant qui maîtrise l'anglais et possède des connaissances générales en chimie et écologie peut s'inscrire pour suivre cette formation. Aucune compétence particulière n’est requise, mais il faudra passer des examens d'entrée.

«Notre nouveau programme de Master "Technologies de recyclage" est pertinent pour les étudiants de tous les pays. Le tri et le recyclage des matières récupérables ne sont pas seulement importants et nécessaires, ils font partie d’un mode de vie. Notre objectif éducatif est de former un spécialiste qui non seulement comprendra ce que c’est que le cycle de vie complet d’un produit et sa réutilisation, mais qui aura également une idéologie de consommation et utilisation rationnelle des matières récupérables», explique Denis Kozouline, directeur de l'Institut de chimie et d'écologie de l’université de Viatka.

Les étudiants apprendront également à évaluer quantitativement les paramètres de recyclage industriel et global, ainsi que les émissions secondaires qui en résultent. Ils suivront aussi un cursus sur les technologies métallurgiques, y compris sur les phases du recyclage industriel et global.

«Ce n'est pas un programme éducatif habituel avec un ensemble de disciplines et de conférences. C'est une immersion dans les aspects de l'activité réelle. Le programme s’articule autour d’un projet que les jeunes réalisent tout au long de leurs études. Au fur et à mesure de l’avancement de ce projet, les étudiants auront besoin de certaines connaissances», expose Denis Kozouline.

Les étudiants se verront également présenter des technologies et installations industrielles réelles, fait-il remarquer.

Un objectif ambitieux

Les cours seront donnés par des spécialistes russes, mais aussi des experts invités d'autres pays et universités.

«Une grande place dans les programmes de formation à l'université Mendeleïev de Technologie chimique est réservée à l'écologie et au développement durable. En outre, nous réalisons des programmes communs avec les établissements universitaires partenaires et nombre de jeunes étrangers viennent étudier ces disciplines dans notre université, ce qui contribue à propager les idées d’un développement durable dans le monde entier», souligne pour sa part le recteur de l'université Mendeleïev, Alexandre Majouga.

L'université se fixe, avec ses partenaires, un objectif ambitieux: celui de changer l’image de l'industrie et de la philosophie sociale pour réaliser les Objectifs de développement durable des Nations unies, ajoute-t-il.

«En développant les technologies de recyclage et la chimie verte, en concevant de nouveaux systèmes d’épuration des eaux et de l'air, nous avançons à pas assurés vers une économie circulaire. Dans ce contexte, nous accordons un rôle de taille aux technologies de recyclage des produits chimiques qui entrent dans la composition de certains déchets d'entreprises chimiques», explique Alexandre Majouga.

Les experts estiment qu'il s'agit d'une classe spéciale de missions jouissant d’une grande demande tant en Russie que dans les autres pays.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Tags:
Russie, université, recyclage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook