Sci-tech
URL courte
1172
S'abonner

Le secteur de l’électronique, qui enregistre un chiffre d’affaires croissant d’année en année et bénéficie d’une demande toujours plus élevée, se retrouvera au cœur d’une rencontre internationale de scientifiques qui se tiendra en ligne en janvier prochain.

La classe d'hiver internationale Tendances actuelles du développement de l'électronique se tiendra par visioconférence du 18 au 29 janvier 2021, annonce le service de presse de l’université des systèmes de contrôle et de la radioélectronique de Tomsk.

«Le choix du sujet n'est pas fortuit. Notre établissement est l’un des leaders parmi les universités russes dans le domaine de la recherche en microélectronique, photonique et électronique à base de plasma. Nos écoles scientifiques ont accumulé une grande expérience et nous sommes prêts non seulement à la partager avec nos étudiants, partenaires et collègues étrangers, mais également à la diffuser dans l'espace universitaire mondial», expose Guennadi Kobzev, organisateur de la classe et vice-recteur de l’université pour la coopération internationale.

L'électronique, qui fait partie intégrante de notre quotidien, est en évolution constante. Selon les organisateurs de la classe, le chiffre d'affaires annuel de l’électroménager augmente de 7,7% par an et le nombre de ses utilisateurs atteindra 2.563 millions d'ici 2023.

Dans le cadre de la classe, l’université présentera un aperçu des principaux axes de ses recherches dans l’électronique, parmi les plus demandés. Des conférences, des visites de laboratoire virtuelles et des sessions sont prévues en anglais sur la micro- et la nanoélectronique, l'électronique physique, l'optique et la photonique, ainsi que la base électronique.

«Nous comptons sur la participation de jeunes scientifiques de différents pays férus de microélectronique qui pourront notamment prendre part à des projets communs à l’avenir», indique Guennadi Kobzev.

Plus de 50 étudiants de Master de France, de Chine, du Japon, de Finlande, de Turquie et d'autres pays se sont d’ores et déjà inscrits à la classe de neige. En outre, plusieurs universités ont confirmé leur participation: l’université de Ritsumeikan (Japon), Bordeaux INP (France), l'université de technologie de Lappeenranta (LUT University, Finlande), l'université Tianjin et l’université de technologie de Hebei (Chine), l'Institut royal de technologie (Suède), l'université de Twente (Pays-Bas) et l'université Otto von Guericke de Magdebourg (Allemagne).

Développer le partenariat

L’organisation de classes scientifiques en électronique est importante pour l'orientation professionnelle des étudiants, constate Stanislav Darovskikh, de l’École supérieure d'électronique et d'informatique de l'université de l'Oural du Sud.

«Pour nous, la priorité dans la formation des étudiants en électronique est non seulement de leur donner les connaissances théoriques nécessaires, mais aussi de les initier aux pratiques requises du développement, de la conception et de la création de systèmes numériques opérationnels à vocations différentes dans le cadre du laboratoire étudiant Fablab de l’université. Ce qui est favorisé par une organisation régulière à l’université d'écoles scientifiques en électronique avec la participation d’employeurs», souligne-t-il.

Les participants à la classe internationale pourront également s’initier au russe grâce à des cours en ligne. À l’issue de la classe, il est prévu de réaliser des vidéos avec les conférences de scientifiques et de les mettre en libre accès.

Selon les organisateurs, tous les participants à la classe internationale recevront des certificats spéciaux. La demande de participation doit être déposée avant le 25 décembre.

La classe Tendances actuelles du développement de l'électronique est organisée par l'université des systèmes de contrôle et de l'électronique radio de Tomsk et vise à renforcer et à développer le partenariat académique avec les principales universités mondiales dans le domaine de l'un des dossiers les plus prometteurs.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Tags:
Tomsk, appareils électroniques, université, Russie, rencontre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook