Sci-tech
URL courte
Par
11161
S'abonner

Un professeur installé en Dordogne a observé un spécimen de punaise de grande taille qui évolue normalement en Asie. Comment l’insecte a trouvé son chemin jusqu’à l’Europe reste pour le moment un mystère.

Au cours d’une opération de recensement de la biodiversité en Dordogne, un professeur de SVT (sciences de la vie et de la Terre) est tombé en octobre sur une curieuse espèce de punaise de 20 millimètres sur un mur de sa maison, rapporte Sud Ouest.

Après des recherches et l’aide de spécialistes, le chercheur a découvert qu’il s’agissait d’un spécimen jamais observé en France, ni même sur le continent européen: un isyndus obscurus, qui évolue normalement en Chine, au Japon, sur la péninsule coréenne, ainsi qu’en Inde et au Pakistan.

Des questions persistent

Le professeur explique avoir mené une «petite enquête auprès de mes voisins» pour établir qu’aucun d’eux «n’a acheté de plantes venues d’ailleurs récemment».

Tandis que plusieurs hypothèses restent à l’étude quant à la provenance de l’insecte, les scientifiques s’interrogent sur ses chances de survie dans son nouvel environnement. Si elle parvient à résister à l’hiver, la punaise pourrait bien s’implanter et devenir une espèce invasive, à l’image du frelon asiatique.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Europe, insectes, punaises, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook