Sci-tech
URL courte
Par
2452
S'abonner

Une petite louve âgée de 57.000 ans a été trouvée par hasard dans des champs aurifères au Canada par un mineur. Une étude exceptionnelle a pu être menée grâce au fait que l’animal naturellement momifié a conservé sa peau, sa fourrure, ses organes et ses os, indique le site de l'université de Moine.

Un mineur a découvert dans des champs aurifères canadiens le corps quasiment intact d’une petite louve des temps anciens, selon le site de l'université de Moine. Il y est précisé que l’animal est mort il y a 57.000 ans, selon les estimations des archéologues.

«Elle est la plus parfaite des loups momifiés jamais trouvés. Elle est presque intacte à 100 %: ne manquent que les yeux. Et le fait qu’elle est tellement complète nous a permis de faire tant de recherches sur elle pour reconstituer sa vie dans les moindres détails», a précisé Julie Meachen, l'auteur principale de l’étude.

Elle pense que l'animal est bien conservé grâce à une rare coïncidence. Il semble que le louveteau était dans sa tanière au moment où celle-ci s'est effondrée. En conséquence, le canidé a été enseveli dans la zone du pergélisol, ce qui a empêché ses restes de se décomposer ou d’être mangé par d’autres carnivores.

Plus de détails sur le louveteau

Il a également été établi que l'âge de la louve au moment de sa mort était d'environ sept semaines et que la base de son alimentation était le poisson, la plupart du temps du saumon.

Une analyse du génome a confirmé que le prédateur était proche d'anciens loups de Sibérie et d'Alaska, selon les résultats publiés dans la revue scientifique Current Biology.

Lire aussi:

Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Tags:
science, Canada, fouilles, archéologie, loups
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook