Sci-tech
URL courte
Par
31517
S'abonner

Des archéologues ont récemment découvert au Gethsémani à Jérusalem, un mikvé, bain rituel utilisé pour l'ablution datant de 2.000 ans et les ruines d’un temple du VIe siècle, rapporte le ministre israélien du Tourisme. Les artefacts impressionnants ont été trouvés lors de la construction d'un centre d'accueil de l’Église de Toutes-les-Nations.

Une trouvaille archéologique particulière a récemment été faite dans la zone du jardin de Gethsémani à Jérusalem: un mikvé, bain rituel utilisé pour l'ablution nécessaire aux rites de pureté familiale dans le judaïsme, vieux d'environ 2.000 ans, indique le service de presse du ministère israélien du Tourisme.

Selon la tradition chrétienne, le mikvé appartient à la période du séjour de Jésus-Christ à Jérusalem.

Les ruines d'un temple de l’époque byzantine ont également été découvertes à proximité. Selon les scientifiques, le temple en question, qui a servi pendant environ 200 ans, a été construit au VIe siècle après J.-C. Les artefacts ont été trouvés lors de la construction d'un centre d'accueil de l’Église de Toutes-les-Nations et d'un tunnel souterrain qui la reliera à la vallée du Cédron.

L’Église de Toutes-les-Nations se situe à l'endroit où, à en croire les Saintes Écritures, Jésus-Christ a prié le Père de «l'éloigner de cette coupe» la dernière nuit avant son arrestation.

Lire aussi:

Explosions des «fermes» à batteries lithium-ion, scénario catastrophe pour le monde?
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Tags:
artefact, Jérusalem
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook