Sci-tech
URL courte
Par
24429
S'abonner

La Station spatiale internationale continue de perdre de l’oxygène malgré plusieurs tentatives de colmater une fuite, révèlent les entretiens entre les membres d’équipage de l’ISS et la Terre retransmis par la NASA.

La fuite d’oxygène, détectée à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en 2019, n’a toujours pas été colmatée malgré les efforts de l’équipage, ressort-il des entretiens entre les astronautes et les spécialistes sur Terre retransmis par l’agence spatiale américaine.

Le cosmonaute russe Sergueï Ryjikov a fermé la trappe menant à la chambre intermédiaire du module Zvezda dans la nuit du 26 au 27 décembre pour vérifier si elle était pressurisée. Dix-huit heures plus tard, il a constaté que la pression atmosphérique était tombée dans la chambre de 730 à 620 mm de Mercure. Il en a informé le Centre russe de contrôle des vols spatiaux.

Pourtant, le 23 décembre, l’équipage avait déclaré que la pression atmosphérique à bord de la station s’était stabilisée après l'annonce faite le 19 décembre sur la découverte d'une nouvelle fuite.

Une fuite recherchée depuis 2019

Une légère fuite d'oxygène sur l'ISS a été découverte en septembre 2019. En août, sa vitesse s'est multipliée par cinq. Les astronautes ont fermé les trappes des modules de la station orbitale à deux reprises pour vérifier s'ils étaient pressurisés.

Ils ont établi que l’oxygène sortait par la chambre intermédiaire du module russe Zvezda. En octobre, les cosmonautes Anatoli Ivanichine et Ivan Vagner ont détecté une fissure de 4,5 centimètres de long qui a été provisoirement colmatée. Le holding spatial russe Roscosmos a annoncé à Sputnik que la fuite ne présentait pas de danger pour les membres d’équipage et que les spécialistes sur Terre réfléchissaient sur les moyens de la colmater pour de bon.

Le cargo Progress MS-16 acheminera un lot de réparation spécial à bord de l’ISS en février. Cela permettra de pressuriser la chambre intermédiaire du module Zvezda, selon Youri Guidzenko, responsable du vol du segment russe de l’ISS.

En décembre, le directeur exécutif de Roscosmos pour les vols habités, Sergueï Krikalev, a annoncé à Sputnik que l’équipage recherchait une autre fuite d’oxygène dans le module Zvezda.

L’équipage de l’ISS comprend actuellement les Russes Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Svertchkov, les Américains Kathleen Rubins, Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker, ainsi que le Japonais Soichi Noguchi.

 

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
NASA, fuite de gaz, fuite, oxygène, ISS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook