Sci-tech
URL courte
Par
0 171
S'abonner

Une équipe d’archéologues russo-syrienne ont découvert les vestiges de ce qui pourrait être une véritable forteresse navale datant du Ier siècle après J.-C.

Un ancien port, vraisemblablement construit pendant l'époque romaine, a été mis au jour au large des côtes syriennes, a fait savoir le directeur de l’Institut des sciences sociales et des relations internationales Dmitri Tatarkov.

Les ruines ont été découvertes par une équipe d’archéologues russo-syrienne.

«Cela pourrait être non seulement un port, mais une forteresse navale datant du Ier siècle après J.-C. Des vestiges d’ouvrages hydrauliques et d’un phare, ainsi que quatre colonnes de marbre, ont été trouvés», détaille M.Tatarkov.

Amphores grecques et vaisseaux phéniciens

Selon lui, l’analyse des objets céramiques découverts dans les ruines devrait permettre de dater le site avec plus de précision. «Il s’agit de restes d’amphores grecques antiques, de vaisseaux phéniciens, de vases égyptiens, d'articles ménagers en pierre», explique-t-il.

«Ces objets nous aideront à reconstruire les routes commerciales maritimes qui reliaient cette région à la grande Méditerranée. Nous pourrons ainsi déterminer le cycle de vie des ports qui existaient à cette époque», poursuit le directeur de l’institut.

Les céramiques en question se trouvent actuellement au département des antiquités de Tartous.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
Empire romain, port, Tartous, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook