Sci-tech
URL courte
Par
81219
S'abonner

Après l’annulation du tir de la fusée Starship SN9 de SpaceX par l’aviation civile américaine, Elon Musk a accusé l’agence de ruiner le rêve martien de l’humanité.

C’est à cause du règlement de l’administration de l’aviation civile américaine (Federal Aviation Administration, FAA) en vigueur que l’humanité «n’atteindra jamais» la planète rouge, estime le PDG de SpaceX, Elon Musk.

«Le département spatial de la FAA a une structure de règlementation fondamentalement dysfonctionnelle. Leurs règles sont destinées à quelques lancements par an depuis un nombre de sites gouvernementaux. Avec ses règles, l’humanité n’atteindra jamais Mars», écrit M.Musk sur Twitter en réponse aux messages sur l’annulation du tir d’essai de la fusée Starship SN9 de SpaceX par la FAA.

Le dernier prototype de la fusée pour Mars de SpaceX devait être lancé depuis la base de Boca Chica au Texas pour un nouveau vol de démonstration crucial pour les projets de la compagnie. Or, la FAA a d’abord reporté le tir, avant de l’annuler.

Le précédent essai échoue en phase finale

Le 9 décembre dernier, la version précédente du prototype de la fusée s'était élevée à plus de 10.000 mètres d'altitude avant de revenir sur Terre, où elle a explosé au contact du sol à cause d’une pression de carburant trop élevée qui avait accéléré sa vitesse lors de la descente.

Selon ses concepteurs, Starship est censé pouvoir envoyer un équipage de cent personnes et jusqu'à 100 tonnes de fret vers la planète rouge, où Elon Musk compte établir une colonie humaine à horizon 2026.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis, États-Unis, Elon Musk, SpaceX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook