Sci-tech
URL courte
Par
19449
S'abonner

Le prototype Starship de SpaceX, la firme fondée par l'homme d'affaires Elon Musk, a explosé le 2 février lors de sa tentative d'atterrissage quelques minutes après un vol expérimental à haute altitude depuis le centre de Boca Chica, au Texas, un accident rappelant celui survenu lors d'un précédent test.

Un prototype de fusée de la société aérospatiale américaine SpaceX s'est écrasé mardi à l'atterrissage lors d'un vol d'essai depuis la côte du Texas.

Un autre prototype de la future fusée Starship avait connu le même sort en décembre. La fusée Starship SN9 qui a explosé lors de sa descente finale, comme la SN8 avant elle, est un prototype auto-guidé destiné à lancer le véhicule de transport lourd que développe SpaceX pour emmener des humains et jusqu'à 100 tonnes de fret sur la Lune et sur Mars lors de futures missions.

​Alors que le vol d'essai se déroulait bien, la fusée atteignant un pic d'altitude d'environ dix kilomètres, les problèmes sont survenus quand elle a tenté de réactiver deux de ses trois moteurs Raptor. L'un d'eux ne s'est pas rallumé.

La fusée a alors plongé rapidement au sol, 6 minutes et 26 secondes après son lancement, accompagnée de flammes, fumée et débris. Aucun blessé n'a été signalé.

En décembre, le prototype SN8, le premier à voler en haute altitude lors d'un test, avait connu un couac similaire au moment de l'atterrissage.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
essais, atterrissage, Starship, SpaceX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook