Sci-tech
URL courte
Par
0 120
S'abonner

Une consommation élevée de céréales raffinées serait associée à un risque plus important de maladies cardiaques et de décès que celle de grains entiers, selon une récente étude.

La consommation d’au moins 350 grammes de céréales raffinées augmente de 27% le risque de décès d’une maladie cardiaque, d’après une étude publiée récemment dans le British Medical Journal.

Ses auteurs ont analysé les données de plus de 137.000 personnes âgées de 35 à 70 ans dans 21 pays à revenu faible, intermédiaire et élevé qui n’avaient aucun antécédent de maladie cardiaque.

Ils ont pu notamment constater que la catégorie la plus élevée de consommation de céréales raffinées (au moins 350 grammes par jour) entraînait un risque de décès 27% plus élevé et un plus grand risque d’événements cardiovasculaires graves par rapport à la catégorie de consommation la plus faible (moins de 50 grammes par jour).

Des apports plus élevés de grains raffinés étaient associés à une pression artérielle plus élevée, indiquent les chercheurs. Ils n’ont en revanche constaté aucune association significative entre les apports de grains entiers ou de riz blanc et les résultats pour la santé. En se basant sur ces résultats, les chercheurs jugent nécessaire d’encourager une consommation plus faible de produits raffinés au niveau mondial.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
consommation, maladies cardio-vasculaires, céréales
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook